Guide pour planter un olivier en pleine terre avec succès

L’olivier est un arbre mythique qui évoque la Méditerranée, le soleil et la longévité. Il est très apprécié dans les jardins pour son aspect décoratif, mais aussi pour la production d’huile d’olive, véritable or liquide aux nombreuses vertus. Alors si vous souhaitez embellir votre jardin, découvrez comment planter un olivier en pleine terre.

Conditions idéales pour planter un olivier en pleine terre

Tout d’abord, il est essentiel de connaître les besoins spécifiques de l’olivier pour lui offrir les meilleures conditions de plantation et assurer son bon développement.

Le climat

Pouvant vivre plusieurs millénaires, l’olivier (Olea europaea) est une espèce rustique, capable de s’adapter à des températures allant jusqu’à -10°C. Toutefois, il préfère les climats chauds et ensoleillés, typiques de la région méditerranéenne.

Les régions où les températures descendent rarement en dessous de -5°C sont donc idéales pour planter en pleine terre. Pour les régions plus froides, il est recommandé de choisir des variétés d’oliviers plus résistantes au gel ou de les cultiver en pot afin de pouvoir les rentrer à l’intérieur durant les périodes de grands froids.

Le sol

Il demande un sol bien drainé, léger et profond. Evitez absolument les terrains argileux et compacts qui retiennent l’eau et peuvent provoquer la pourriture des racines. Un pH compris entre 6 et 8 est idéal.

Conditions idéales pour planter un olivier en pleine terre

L’exposition

Choisissez un emplacement ensoleillé, où il aura au moins 6 heures de soleil direct par jour, à l’abri du vent coulis. L’idéal est une exposition sud ou sud-ouest.

La plantation proprement dite de l’olivier

Quand planter un olivier ?

La période idéale se situe entre octobre et avril, hors périodes de gel intense. Cette période permet à l’arbre de développer rapidement son système racinaire qui joue un rôle essentiel dans sa résistance aux maladies et parasites. Toutefois, si vous achetez votre olivier en conteneur, vous pouvez le proposer à tout moment de l’année.

Comment préparer le terrain ?

Choisissez soigneusement l’emplacement en tenant compte de ses besoins en terme d’ensoleillement, d’espace et de protection contre le vent. Creusez alors un trou de plantation deux fois plus large et deux fois plus profond que le volume des racines de l’olivier afin de bien les étaler.

Préparez un mélange composé d’un tiers de terreau, d’un tiers de sable et d’un tiers de terre de jardin. Cette préparation allège le sol et améliore son drainage.

Mise en place de l’olivier

Avant de planter, décompressez doucement ses racines s’il est vendu en motte ou en conteneur; Pour un plant à racines nues, éliminez les parties abîmées. Placez-le au centre du trou de plantation et épandez soigneusement ses racines. Ajoutez ensuite progressivement le mélange de terre préparé précédemment en tassant légèrement et en veillant à recouvrir toutes les racines. N’hésitez pas à compléter la surface avec de la corne broyée ou toute autre matière organique pour favoriser la croissance de votre arbre.

plantation proprement dite de l'olivier

L’arrosage après la plantation

L’arrosage initial est primordial pour assurer une bonne reprise des racines. Versez ainsi beaucoup d’eau autour de l’olivier immédiatement après la plantation. Arrosez copieusement tous les trois jours durant le premier mois, puis espacez progressivement les arrosages par la suite. tant peu exigeant en eau, il peut se contenter d’un apport bimensuel durant sa période de croissance (d’avril à septembre), voire mensuel en période de dormance.

Entretien d’un olivier en pleine terre

Un olivier bien planté requiert peu d’entretien, hormis quelques soins de taille et d’arrosage.

La taille de l’olivier

La taille de l’olivier vise à favoriser sa fructification tout en conservant son esthétisme. Elle doit être réalisée entre janvier et avril, hors période de gel. La taille se résume essentiellement à supprimer les branches mortes ou malades, à limiter la croissance des dards (rameaux fins sans feuilles) et à aérer le centre de l’arbre pour faciliter la circulation de l’air et de la lumière.

Lutte contre les parasites et les maladies

Pour le garder en pleine forme, surveillez régulièrement l’apparition éventuelle de parasites (cochenilles farineuses, mouches des fruits…) ou de maladies (oïdium, pourridié…). Au moindre signe, agissez rapidement à l’aide de traitements appropriés.

Maintenant que vous maîtrisez les bases pour planter un olivier en plein terre, il ne vous reste plus qu’à faire votre choix parmi les différentes variétés disponibles et à profiter de cet arbre majestueux et généreux qui fera le bonheur de votre jardin et de vos papilles !

Vous aimerez aussi...